Chanter le sacré – Marie-Séraphine Vincent

Chanter le sacré – Marie-Séraphine Vincent

La relation “oreille-corps-voix” est essentielle pour une bonne émission vocale. L’oreille doit pouvoir retrouver ses capacités primitives d’écoute du son dans sa totalité et non de la note, concept réducteur. Le travail d’écoute permet alors au corps de fournir moins d’effort musculaire pour produire l’émission vocale, de gagner en ancrage, en confort et en énergie pour une meilleur qualité vocale. La relation oreille-corps permettra à son tour de libérer la voix et d’augmenter l’amplitude et la richesse du timbre.

Chanter le sacré – Marie-Séraphine Vincent

Chanter le sacré – Marie-Séraphine Vincent

La relation “oreille-corps-voix” est essentielle pour une bonne émission vocale. L’oreille doit pouvoir retrouver ses capacités primitives d’écoute du son dans sa totalité et non de la note, concept réducteur. Le travail d’écoute permet alors au corps de fournir moins d’effort musculaire pour produire l’émission vocale, de gagner en ancrage, en confort et en énergie pour une meilleur qualité vocale. La relation oreille-corps permettra à son tour de libérer la voix et d’augmenter l’amplitude et la richesse du timbre.

Chanter le sacré – Marie-Séraphine Vincent

Chanter le sacré – Marie-Séraphine Vincent

La relation “oreille-corps-voix” est essentielle pour une bonne émission vocale. L’oreille doit pouvoir retrouver ses capacités primitives d’écoute du son dans sa totalité et non de la note, concept réducteur. Le travail d’écoute permet alors au corps de fournir moins d’effort musculaire pour produire l’émission vocale, de gagner en ancrage, en confort et en énergie pour une meilleur qualité vocale. La relation oreille-corps permettra à son tour de libérer la voix et d’augmenter l’amplitude et la richesse du timbre.

Chanter le sacré – Marie-Séraphine Vincent

Chanter le sacré – Marie-Séraphine Vincent

La relation “oreille-corps-voix” est essentielle pour une bonne émission vocale. L’oreille doit pouvoir retrouver ses capacités primitives d’écoute du son dans sa totalité et non de la note, concept réducteur. Le travail d’écoute permet alors au corps de fournir moins d’effort musculaire pour produire l’émission vocale, de gagner en ancrage, en confort et en énergie pour une meilleur qualité vocale. La relation oreille-corps permettra à son tour de libérer la voix et d’augmenter l’amplitude et la richesse du timbre.

Le Carême – Père Nahuel

Le Carême – Père Nahuel

Lecture et partage sur le thème du Carême autour des textes de la Liturgie de Saint Germain de Paris et des textes de Mgr. Jean de Saint-Denis par Père Nahuel, prêtre orthodoxe, musicien, artiste trans-disciplinaire dans l’art liturgique et contemporain, pratiquant d’Eutonie et d’arts martiaux japonais (Shugendo, Kyudo, Iaido, Kinomichi).

Les trois temples – Père Nahuel

Les trois temples – Père Nahuel

Père Nahuel nous propose des temps d’échange, lecture et partage autour des enseignements de Monseigneur Jean de Saint-Denis (Eugraph Kovalesky) à travers les thèmes abordés dans les ouvrages « La Liturgie Céleste », « L’Anthropologie Chrétienne », pour un moment en communion à cœur ouvert, sur le chemin de transformation intérieure de notre humanité en transition.